fr

Panier | Se connecter |

La crise suicidaire

Dans nos locaux
Durée : 2 jours
1-2 février 2019

Tarifs Formation € TTC
Individuel, Entrep <10 490 €
Entrep >10, Institution 690 €
 
Dans vos locaux
Durée et tarif sur mesure.

Savoir, comprendre, agir




Avec près d’un million de morts par an dans le monde - soit un décès toutes les 40 secondes -, le suicide constitue une préoccupation de santé publique majeure. Et pourtant, comme l’a souligné l’OMS (Prévention du Suicide : l’état d’urgence mondial / 2014), les stratégies de prévention restent bien en deçà de la gravité du problème.
Le coût humain, sociétal et financier des problématiques suicidaires est tel qu’il est urgent de proposer de nouveaux dispositifs, d’inventer de nouveaux paradigmes et d’impliquer chaque acteur de la société bien au-delà d’une vision sanitaire exclusive.
Car le suicide peut être évité, le sort peut être conjuré. Comme le démontrent tous ceux qui œuvrent, depuis près de trente ans, autour de cette problématique, il est possible d’infléchir les courbes, de sauver des vies humaines, de préserver des familles de deuils précoces, brutaux et traumatiques.

La prévention du suicide se décline selon trois niveaux d’intervention définis par les populations ciblées :

  • la prévention universelle pour l’ensemble de la population : informer sur l’épidémiologie, les déterminants de la crise suicidaire et sur la lutte contre la stigmatisation dans un objectif d’amélioration de l’accès aux soins ;
  • la prévention spécifique pour des populations directement concernées - sujets, familles, soignants, intervenants de premières lignes, etc. - : former et développer les compétences personnelles.
  • la prévention ciblée pour pour des populations de suicidants ou de suicidaires ainsi que leurs familles : proposer des outils d’intervention (forum de discussion, assistants numériques, systèmes de veille, etc.).
  • (...)

    Les problématiques suicidaires sont, hélas, ubiquitaires et se rencontrent dans toutes les spécialités. De plus, ainsi que l’ont souligné les nombreux rapports officiels et travaux scientifiques sur le sujet depuis plus de 50 ans, le suicide n’est pas l’apanage de la seule psychiatrie.
    Enfin, tous les spécialistes s’accordent sur l’importance de la formation de tous les acteurs de première ligne c’est à dire de tous les professionnels susceptibles d’être dépositaire d’idées suicidaires.

    Ainsi, de nombreuses actions d’information et de formation, soutenues par les pouvoirs publics, se sont développées ces dernières années.
    Ces actions, parallèlement à l’émergence de structures spécialisées telles que les Centres d’Accueil et de Crise ou à l’identification de « filières suicidants », ont permis une nette diminution des conduites suicidaires.

    Toutefois, le suicide reste une problématique prégnante puisqu’il est responsable, en France, de près de 9.000 morts par an soit trois fois plus que les accidents de la route. C’est pourquoi, la formation des professionnels de l’aide et de l’accompagnement reste, plus que jamais, d’actualité.

    L’objectif est de disposer de personnes ressources, légitimes et compétentes, pour répondre aux nombreuses demandes.

    La prise en soin des sujets présentant des idées suicidaires et/ou ayant réalisé un geste suicidaire nécessite non seulement une maitrise d’un certain nombre de données et concepts mais aussi et surtout d’outils pragmatiques nécessitant un apprentissage pratique.
    C’est le sens de ce module de formation de 2 jours, proposée par Symbiofi en partenariat avec l’équipe VigilanS (Pr Vaiva, Hôpital Fontan, CHRU de Lille).

    La formation en elle-même permettra d’aborder en détail les aspects pédagogiques et associera des données théoriques et des mises en situation à l’aide d’une série de jeux de rôles validés.
    Parmi les stratégies d’enseignement, nous utiliserons également des outils comme la grille d’estimation de la dangerosité d’un passage à l’acte suicidaire et nous mettrons en avant des techniques d’intervention issues de l’Approche orientée vers les solutions (AOS).

    A l’issue de ces 2 jours, les stagiaires doivent être compétents pour qu’une personne en crise puisse bénéficier, au plus tôt dans sa trajectoire de souffrance, d’une intervention adaptée visant à :
    • repérer une crise suicidaire sous ses différentes formes et à ses différents stades;
    • conduire une entrevue pour aborder la souffrance de la personne en crise, permettre l’expression des émotions et nouer une relation de confiance ;
    • évaluer l’urgence, c’est-à-dire d’explorer l’idéation suicidaire, l’existence d’un scénario (où, quand, comment, avec quoi ?) et la létalité éventuelle du geste envisagé;
    • intervenir, alerter et orienter selon le degré d’urgence.

    Journée 1 : savoir

    Un tour de table pour personnaliser la formation (session interactive)
    • Présentation des stagiaires dans un objectif d’identification des problématiques spécifiques, des connaissances déjà acquises et des éventuels « idées reçues » sur les problématiques suicidaires.
    Les obstacles à une prévention efficace (session interactive)
    • Présentation des mythes (mécanismes discriminatoires et représentations) autour du suicide, via des séquences vidéos fournies par la chaîne scientifique Le Psylab.
    • Restitution des travaux effectués en fin de session.
    Un problème de santé publique, une urgence mondiale
    • Epidémiologie des conduites suicidaires sur le territoire national / focus sur l’épidémiologie territoriale.
    • Particularités des conduites suicidaires selon les tranches d’âge.
    • Impact médico-économique des conduites suicidaires.
    • Présentation des grandes lignes du rapport de 2014 de l’OMS : « Prévention du suicide, l’état d’urgence mondial ».
    La présentation de l’outil d’évaluation du risque suicidaire : le R.U.D
    • Outil pragmatique et aisé à appréhender, issu de la formation de référence Seguin-Terra, construit pour être utilisé par l’ensemble des personnels concernés qu’ils soient de première, seconde ou troisième ligne.
    • Outil articulé autour de 3 dimensions d’évaluation : identification des facteurs de Risque de passage à l’acte, évaluation de l’imminence ou Urgence du passage à l’acte et enfin la létalité ou Danger du moyen envisagé.
    Les mises en situation pour s’approprier les outils (session interactive)
    • Mise en œuvre rapide de l’outil présenté au travers d’une mise en situation guidée par les instructions et objectifs du formateur.
    • Examen des conclusions.

    Journée 2 : comprendre et agir

    La crise suicidaire : module I
    • Acquisition des compétences de base visant à la compréhension des mécanismes de crise et des leviers pour la résoudre : modèle de l’entonnoir, du puis, pensées velcros...
    Les enjeux et modalités de l’entretien de crise
    • Session destinée à fournir des outils pragmatiques pour la conduite d’entretien, savoir identifier les éventuels blocages et connaître les moyens de s’en sortir.
    Des mises en situation pour s’approprier les outils (session interactive)
    • Nouveau cas clinique étudié sous forme de jeu de rôle en petits groupes de trois avec restitution en commun.
    La crise suicidaire : module II
    • Module d’approfondissement de la notion de crise et des modalités d’intervention.
    Prévenir vaut mieux que guérir
    • Prévention universelle / prévention spécifique / prévention ciblée.
    De Jérôme Motto à VigilanS
    • « L’éthique de l’inquiétude », présentation d’une initiative multirégionale sanitaire en prévention du suicide.
    La formation Crise suicidaire: savoir, comprendre, agir poursuit comme objectifs principaux de fournir les connaissances et outils nécessaires à la prise en soin des sujets présentant des idées suicidaires et/ou ayant réalisé un geste suicidaire :
    • Repérer une crise suicidaire sous ses différentes formes et à ses différents stades ;
    • Conduire une entrevue pour aborder la souffrance de la personne en crise, permettre l’expression des émotions et nouer une relation de confiance ;
    • Evaluer l’urgence, c’est-à-dire d’explorer l’idéation suicidaire, l’existence d’un scénario (où, quand, comment, avec quoi ?) et la létalité éventuelle du geste envisagé ;

    Seront donc sous-tendus par la formation les objectifs secondaires suivants :
    - Accueillir et créer l’alliance ;
    - Repérer la personne vulnérable au suicide ;
    - Vérifier la présence d’idées suicidaires ;
    - Explorer brièvement la situation ;
    - Explorer les critères d’estimation de la dangerosité d’un passage à l’acte suicidaire ;
    - Travailler l’ambivalence et le repositionnement ;
    - Convenir d’un plan d’action ;
    - Estimer la dangerosité et conclure en sécurité ;
    - Faciliter l’accès au suivi et aux services ;
    - Offrir un suivi de courte durée et offrir un suivi étroit.
    La formation Crise suicidaire: savoir, comprendre, agir concerne tous les professionnels exerçant une activité professionnelle dans l’aide et l’accompagnement, impliqués dans la prévention du risque suicidaire et/ou susceptibles d’être dépositaire d’idées suicidaires.
    Sont concernés :

    SANTE

    • Professionnels des psychothérapies :
      Psychiatres, psychologues, psychothérapeutes, psychopraticiens.
    • Professionnels de santé :
      Médecins, chirurgiens-dentistes, masseurs-kinésithérapeutes, ostéopathes, orthophonistes, sages-femmes, infirmier(e)s, aides-soignants, diététiciens, ergothérapeutes, psychomotriciens, etc.
    • Professionnels des thérapies complémentaires et médecines douces :
      Sophrologues, professeurs de yoga / reiki, relaxologues, thérapeutes, etc.
    • Médecine de prévention.
    • Services de réadaptation :
      Cardiologie, pneumologie, rhumatologie, neurologie, etc.
    • Services de sevrage :
      Tabacologie, alcoologie, addictologie, etc.
    • Centres spécialisés :
      Lutte contre la douleur, soins palliatifs, lutte contre les cancers, etc.

    MONDE DU TRAVAIL ET DE LA FORMATION

    • Médecins, psychologues, infirmier(e)s du travail.
    • Ergonomes.
    • Formateurs en gestion du stress et en développement personnel.
    • Coachs.
    • Consultants.
    • Éducateurs.
    • Travailleurs sociaux.

    SPORT

    • Médecins du sport.
    • Préparateurs sportifs, physiques, mentaux.
    • Professeurs d’éducation physique et sportive.
    La formation Crise suicidaire: savoir, comprendre, agir sera animée par un duo d’intervenants de haut niveau, médecins psychiatres et praticiens du CHRU de Lille, expert dans le domaine de la prévention du risque suicidaire et ayant une expérience de thérapeute, d’enseignant et de formateur auprès de différents publics.

    Ils disposent d’une expérience clinique de près de vingt ans dans la gestion des problématiques d’urgence et de crise psychiatriques en général. Membres du Groupement d’Etude et de Prévention du Suicide, ils ont animé de nombreuses formations autour de la prise en soin du sujet suicidant et du psychotraumatisme.

    Docteur Christophe DEBIEN

    • Médecin psychiatre, praticien Hospitalier, Service de psychiatrie Adulte, Hôpital Fontan, CHRU de Lille.
    • Responsable régional du dispositif VigilanS de prévention du suicide.
    • Responsable de l’unité d’hospitalisation Deniker.
    • Créateur, avec le médecin sychiatre Geoffrey Marcaggi, de la chaîne YouTube Psylab pensée pour démystifier les maladies mentales.

    Docteur Vincent JARDON

    • Médecin psychiatre
    • Praticien hospitalier
    • Chargé de cours dans l’enseignement du Diplôme Universitaire Stress Anxiété à l’université de Lille 2
    • Responsable du Centre d’accueil et de crise, Hôpital Fontan, CHRU de Lille

    La dynamique hospitalo-universitaire

    La formation Crise suicidaire: savoir, comprendre, agir:
    • bénéficie de la dynamique hospitalo-universitaire et en particulier du partenariat avec le dispositif VigilanS. Créé par le Pr Guillaume Vaiva du CHU de Lille et soutenu par l’Agence Régionale de Santé du Nord-Pas-de-Calais, VigilanS est un dispositif de soin innovant destiné à la prévention de la récidive suicidaire.
    • est conçue et animée par un duo expert de médecins psychiatres disposant d’une expérience clinique de près de vingt ans dans la gestion des problématiques d’urgence et de crise psychiatriques en général. Membres du Groupement d’Etude et de Prévention du Suicide, ils ont animé de nombreuses formations autour de la prise en soin du sujet suicidant et du psychotraumatisme.
    • se centre sur l’acquisition de techniques concrètes et utiles, de boîtes à outils pratiques, permettant au professionnel de pouvoir à son tour les mettre en œuvre dans ses intervention auprès de sa patientèle / clientèle afin d’obtenir des effets positifs et durables;
    • est structurée pour la pratique dans une perspective d’acquisition de la technique à des fins d’accompagnement et de prise en charge de patientèle / clientèle ;
    • est délivrée à des groupes restreints à 16 personnes afin de favoriser la qualité de l’enseignement et de privilégier les échanges multidisciplinaires.

    Le plateau technique

    Symbiofi vous accueille sur un plateau technique de formation de 236m22, dédié, multi-espaces (théorie, pratique, restauration) au cœur du CHRU de Lille.

    Il est précisé que :
    • la formation Crise suicidaire: savoir, comprendre, agir est une formation ancrée dans une triple démarche multidisciplinaire & intégrative : compétences opérationnelles, boîtes à outils pratiques, savoir-faire expérientiel ;
    • le professionnel recevra, à l’issue de la formation, une attestation de formation signée par les docteurs Christophe Debien et Vincent Jardon - médecins psychiatres et intervenants - et par Yvon Mouster - Président de Symbiofi - précisant notamment le thème de la formation, sa durée et son intervenant.

    Il est également précisé que SYMBIOFI, enregistrée sous le numéro 31 59 06883 59 auprès du préfet de région Nord-Pas de Calais, est :
    • organisme certifié AFAQ Formation Professionnelle



    • organisme habilité à délivrer des actions de formation DPC
      (anciennement OGDPC devenue ANDPC)


    Administratif

    Téléchargez le programme de la formation

    Téléchargez le dossier d’inscription

    Téléchargez la convention de formation professionnelle

    Site de formation

    Lieu:
    Parc Eurasanté, site du CHRU de Lille,
    Métro Lille CHR B-Calmette : Ligne 1
    Arrêt de bus "Eurasanté": Liane 2

    Adresse :
    SYMBIOFI, 30 avenue Pierre Mauroy, 59120 Loos
    Localiser sur Google Maps


    S'y rendre :
    Plan du site CHRU Lille
    Plan du métro Lille
    Itinéraire du métro à la salle

    Horaire

    Accueil : 9h00
    Horaires matin : 9h30-13h30 / Horaires après-midi : 14h30-17h30

    Restauration

    Petit déjeuner vitalité : café, choix de thés et de jus de fruits, choix de gâteaux, cake, fruits frais, chocolat...;
    Déjeuner du midi Plateau repas : chaque jour un plateau différent d'un de nos partenaires traiteurs.

    Hébergement

    Téléchargez la liste des hôtels proches

    Règlement intérieur du site de la formation

    Téléchargez le règlement intérieur du site de la formation